Manon Weiser

J’ai ce goût pour les mémoires oubliées, les pelotes effilochées et les fils qui se délient; les disparitions, les absences.
Il me plaît de partir à la recherche des traces, des empreintes souvent ténues, à la limite de l’imperceptible, d’aller explorer les recoins de l’Homme que nous considérons
sombres et que nous préférons cacher à nos yeux.
J’essaie de montrer ce qui est fondamentalement immatériel et pour ce faire j’ai abandonné le numérique au profit de médiums plus tangibles, plus palpables.
Mon travail mêle sténopé, ferrotype, mordançage , collage et broderie; mes images veulent évoquer ce dénominateur commun universel et en révéler la beauté fragile : la détérioration qui frappe immanquablement toute chose en ce monde.

Née en 1982 en France, Manon Weiser vit et travaille à Paris. Diplômée en 2010 de l’école des Gobelins de Paris en prise de vue.